juillet 13, 2021

Musique et jeunes enfants


Tous les adultes ne sont pas sensibles à la musique de la même manière. Cela s’explique en partie par les interactions musicales que chacun aura eu très jeune. Un adulte qui a été bercé très tôt à la musique aura davantage de prédisposition qu’un autre à développer une sensibilité au rythme et à la mélodie. On sait que l’éveil par la musique présente de nombreux bienfaits. Les principaux sont la stimulation du jeune cerveau de l’enfant et le développement de ses habiletés. Et en plus cela procure des moments de plaisir et de détente importants.


Voici les principaux bienfaits de la musique sur les jeunes enfants

  • La musique améliore la capacité d’apprentissage de votre enfant :
    La musique permet de développer différentes zones du cerveau de l’enfant et l’exerce à l’écoute, la mémoire et l’attention. Cherchant à s’imprégner d’une comptine, l’enfant développe son attention en écoutant la chanson et en essayant de reconnaitre les paroles. Il cherchera ensuite à les mémoriser afin de pouvoir lui aussi participer au chant.
  • Les paroles enrichissent son vocabulaire :
    Le vocabulaire de l’enfant s’enrichit à chaque comptine qu’il écoute. Certes il n’en comprendra pas toujours immédiatement le sens mais cela viendra avec le temps et avec votre aide. En chantant, l’enfant s’exerce à faire des sons, à exprimer des mots et à former des phrases. Il commence alors à comprendre que les mots sont composés de syllabes et cela l’aidera lorsqu’il apprendra à lire et à écrire.
  • La musique favorise sa créativité et sa motricité :
    Tant qu’il ne connaitra pas parfaitement les paroles des chansons, votre enfant cherchera naturellement à créer les siennes. Son imagination est alors très sollicitée. Il essayera aussi différents gestes pour accompagner la chanson. Il va se balancer, sautiller et remuer. C’est ainsi qu’il commencera son apprentissage de la danse et qu’il travaillera sa coordination. L’enfant découvrira le rythme en bougeant librement sur la musique. Sa créativité se développera énormément pendant ce moment-là, tout comme sa motricité.
  • La musique est un facteur de socialisation :
    Connaitre les paroles d’une chanson cela signifie chanter avec ses camarades. Connaitre les mouvements d’une musique cela signifie danser avec les autres enfants. Ces premiers moments sont très forts pour l’enfant qui apprend ainsi sans s’en rendre compte à interagir avec le monde qui l’entoure. Il crée alors des affinités avec les autres ce qui lui permettra par la suite d’accéder à d’autres interactions sociales.
  • La musique a un effet relaxant :
    Faire de la musique, chanter et danser favorise la production d’hormones associées au plaisir. La musique aide les tout-petits à gérer leurs émotions et à un effet apaisant sur eux. D’ailleurs, lorsque votre enfant à mal quelque part, vous pouvez lui chanter sa chanson préférée. Son attention sera dirigée vers quelque chose de positif et il prêtera moins attention à la douleur qu’il rencontre.

D’un point de vue plus scientifique, on sait que la partie gauche du cerveau est la partie analytique. Celle-ci va décortiquer les notes, les harmonies et les rythmes pour que l’enfant en comprenne la logique. La partie droite du cerveau, plus sensible et créative, va activer les émotions que fait vivre la musique. Récemment, l’École de communication de la Northwestern University de Chicago a publié une étude qui fournit des preuves précises de l’évolution neurobiologique dans les cerveaux des enfants initiés tôt à la musique. Nina Kraus, professeur des sciences de la communication affirme « Nos observations démontrent que l’apprentissage de la musique peut littéralement remodeler le cerveau d’un enfant de façon à améliorer sa réception sonore, ce qui améliore automatiquement ses aptitudes d’apprentissage et d’acquisition du langage ». Cette étude a été réalisée sur des enfants de 3 à 6 ans participant à un programme de sensibilisation musicale : l’Harmony Project réalisé dans les quartiers difficiles de Los Angeles.

Les 5 conseils Max & Lea :

Les initier dès le plus jeune âge

Chez Max & Lea nous sommes convaincus des effets positifs de la musique sur les jeunes enfants, c’est pourquoi nous pensons que chaque occasion d’initier l’enfant à la musique est bonne à prendre. Lorsqu’il est bébé, il est possible de créer une routine lors du changement des couches. En effet il est possible de fredonner un air dont il découvrira les paroles ou leur sens plus tard. Il sera ensuite possible de chanter une autre chanson lors du rangement des jouets ou lorsqu’on l’emmène au dodo. L’important est de donner envie à l’enfant d’entendre la chanson du dodo.

Leur transmettre les comptines de votre enfance

Parce qu’il n’y a rien de plus mignon que de voir ses propres enfants s’émerveiller en chantant les chansons de notre enfance, nous vous invitons à leur faire découvrir les classiques qui vous ont marqués : Une souris verte. Promenons-nous dans les bois. Il court, il court le furet. Elle descend de la montagne. L’empereur, sa femme et le petit prince. Sur le pont d’Avignon. Vive le vent. Trois petits chats. La mère Michel. Mon beau sapin.

Utilisez des comptines à gestuelles

Les comptines à gestuelles ont de nombreuses vertus. En plus d’initier votre enfant au rythme, elles lui font découvrir la danse et les parties de son corps. Les enfants ne s’en lassent jamais et leurs paroles entrainantes vous reviennent très vite en tête dès que vous entendez les premières notes. Alouette gentille Alouette : je te plumerai la tête. Savez-vous planter les choux : on les plante avec le nez. J’ai un gros nez rouge, deux traits sous les yeux. Il en existe de nombreuses et ce sont souvent les préférées des enfants.

Privilégiez les instruments de musique

Beaucoup de parents sont tentés d’initier les enfants à la musique avec des imitations d’instruments en jouet tels que les guitares, pianos ou flûtes. Cependant leur son est souvent de mauvaise qualité et vous rendra rapidement fou. Ajoutons à cela les problématiques d’hygiène que peut générer un instrument à vent qui ira à la bouche de l’enfant et on en vient alors très vite à l’utilisation d’un vrai instrument de musique. Le tambourin est un très bon exemple. Les maracas également mais offrent moins de possibilité. Chez Max & Lea nous avons préféré le xylophone car il permet de réunir plusieurs avantages ludiques et éducatifs en un seul instrument.

Profitez !

Profitez de ces moments privilégiés. Le voir bouger en rythme avec la musique et le voir s’émerveiller en entendant sa chanson préférée sont des instants exceptionnels. Vous pouvez les immortaliser avec votre téléphone pour pouvoir y revenir n’importe quand. N’oubliez jamais qu’ils grandissent trop vite …

Vous pouriez aimer aussi

Pourquoi les enfants jouent ?
Lire plus →
Xylophone

21,90

17,90

Concilier travail et éducation
Lire plus →